Le Fruitier Meilleur Ouvrier de France

Le fruit du mois de juin

 Pêche, Nectarine & Brugnon

Quelle(s) différence(s) ???

Dans de nombreux pays, toutes les pêches à peau lisse sont considérées comme des nectarines.

Mais il existe une légère différence qui se fait selon l’adhérence du noyau à la chair :

>>> Si la chair se détache bien du noyau, c’est une nectarine,
>>> sinon c’est un brugnon !

 

SAISON : de juin à Octobre

Venue de Chine, la pêche arrive en France au moyen âge. Elle va faire sa renommée à partir du 17ème siècle grâce à l’impulsion du roi Louis XIV, fin connaisseur de fruits et légumes.
Grâce aux récoltes successives des variétés aux précocités différentes, les pêches et nectarines d’ici affichent leur mine réjouit et leur chair généreuse et fondante pendant toute la saison de début juin à fin septembre.

La nectarine est une variété de pêche probablement issue d’une mutation naturelle du pêcher. La différence principale est l’absence de duvet sur la nectarine qui a une peau lisse et brillante.
La chair de la nectarine est orangée, jaune, blanche ou sanguine, selon les variétés qui proviennent surtout du sud de la France, de juin à octobre selon l’espèce.

Dans de nombreux pays, toutes les pêches à peau lisse sont considérées comme des nectarines.
Mais il existe une légère différence qui se fait selon l’adhérence du noyau à la chair : si la chair se détache bien du noyau, c’est une nectarine, sinon c’est un brugnon 🙂

FAIRE LE BON CHOIX  :

Blanches, orangées, jaunes ou de vigne, les pêches et nectarines sont meilleures lorsqu’elles sont mûres à point. Pour ne pas se tromper le fruit doit être souple et dégager une odeur parfumée. A découvrir la pêche plate.

ATOUTS NUTRITIONNELS  :

Avec seulement 40 kcal pour 100 g, ces fruits ont un apport énergétique modéré. Très digeste son apport en vitamines et minéraux est intéressant.

CONSERVATION :

Il convient d’éviter de conserver ces fruits dans le réfrigérateur, sauf en cas de grosses températures car cela tue la saveur du fruit. Se gardent de 1 à 3 jours dans un endroit frais.

PRÉPARATION :

Il convient de peler les pêches avant toute utilisation. Pour que la peau se retire aisément, plonger le fruit quelques secondes dans une eau chaude puis dans l’eau fraîche.

Après les avoir passées sous un filet d’eau, contrairement aux pêches, les nectarines n’ont nul besoin d’être pelées avant consommation.

UTILISATION :

Consommer crus, natures, ou en salade avec d’autres fruits, c’est un plaisir peu sucré. Les plus gourmands leur ajouteront une boule de glace et, pourquoi pas, un filet de caramel. Cuite, ces  fruits fondent délicatement dans la bouche. En charlottes, crumble, tartes et feuilletés, ils ne nous déçoivent jamais. Ils revisitent les classiques tartes Tatin et strudel en se substituant à la pomme. Ou bien, ils s’enfilent sur des brochettes avec du melon et des abricots, pour les inconditionnels du barbecue.

Chez votre primeur Le Jardin Fruitier à Carcassonne.

Merci à Mon Primeur  🙂